Les baisers

Sur le mur ouest, avec les petits inclassables, entre poètes et anthologies. J’ouvre page 9 : Chapitre III : Du baiser [•••] Lorsqu’il s’agit d’une jeune fille, trois sortes de baisers sont en usage, savoir : Le baiser nominal. Le baiser palpitant. Le baiser touchant. Lorsqu’une fille touche seulement la bouche de son amant avec…

Le cubisme

Rez-de-chausée, en bas de la vitrine. Livres d’art et catalogues d’expositions. J’ouvre page 56 : Un art janséniste  » (…) C’est de l’art pur. La lumière des œuvres de Picasso contient cet art qu’invente de son côté Robert Delaunay et où s’efforcent aussi Fernand Léger, Francis Picabia et Marcel Duchamp. » On nommerait encore ici un…

Le monde sans les enfants

Romans après Proust (mais ce n’est pas un roman), avec les livres pour les grandes personnes – mais c’est un livre pour les enfants. Peut-être. J’ouvre page 114 : — Mon papa ne ronfle pas la nuit — Ma maman non plus. — Mon papa a gagné un jambon entier au concours de pétanque de…

Persona

Sur la tranche et sur la seconde étagère en partant du bas de la bibliothèque de gauche (divers préhistoire et anthropologie) J’ouvre page 95 : L’univers animé de Gustav Fechner : anges, humains, plantes En 1925, à vingt-quatre ans, le jeune Gustav Theodor Fechner publie – sous le pseudonyme parlant de Dr Mise – l’étrange…

Craquelure invisible

Les poètes sur leur mur, à l’ouest. Grands formats. J’ouvre page 35 : le corps voudrait crier mais le fleuve traverse la courbe se retourne de l’égratignure plusieurs fois heureuse, une larme elle — furieuse, une tempête le faîte de l’arbre s’ouvre en fourche elle pleure, et sa clarté  — elle aime retourne sur ses…

L’ardent silence

Poésie, grand format, mur ouest. Un livre lu le couteau à la main. J’ouvre page 41 : La tête face à l’injure, le crachat au visage j’abrite la trace des jours, sanie du ciel et brutalité de la gifle. Les mots que nous avançons forment cette vigilance enclavée qui guette l’indifférence, cet œil imprononçable du…

Larousse de la cuisine saine et gourmande

Rez-de-chaussée, rayon cuisine (seconde planche, les plus hauts) J’ouvre page 113 : Ragoût de haricots blancs au safran la veille, mettez les haricots à tremper dans un récipient d’eau froide. Le jour même, pelez et émincez finement l’oignon. Faire cuire le demi-poivron 10 minutes à la vapeur puis pelez-le, coupez le en deux, retirez le…

Un endroit discret

Romans traduits en français. Bibliothèque de droite, rayon au ras du sol. J’ouvre page 112 : 11 « À ce moment là, c’était donc Kônosuke Kubo qui me regardait ? » Depuis qu’il avait entrevu le visage du secrétaire général de l’entreprise de textile R, cette réflexion ne le quittait plus. … C’était par un après-midi lumineux…

La volonté de punir

Bibliothèque de gauche, rayon supérieur – sociologie. J’ouvre page 107 Le cycle répressif aux États-Unis et en Europe. Mais peu à peu les « rehabilitationistes » vont observer une « trève silencieuse ». Cet idéal moral, comme celui de la Défense sociale nouvelle en Europe, va connaître sa plus grande crise dans la deuxième moitié du XXe siècle. Sa…

Le petit homme de l’Opéra

Sous les combles, l’étagère E – grands détectives en 10/18. J’ouvre page199 : « Drôle de rue, on se croirait au fond d’un ravin surplombé d’un pont ferroviaire, manque un train essoufflé. Oh, un escalier comme à Montmartre, en miniature, s’entend. Imaginerait-on que le Cours de Vincennes se cache derrière ces jardins ? C’est d’un calme!…

Les arbres bavardent, ils nous attendent

Mur ouest, poésie grand format, sous la tapisserie. Non paginé. J’ouvre ici : Il te faudrait entendre l’eau pour murmurer les sources ciel coulé de rivières aux sillons des montagnes il offrira l’éclat aux roches délavées tu poseras l’oreille contre une pierre rare il n’est pas sûr que la source te parle ce que tu…

Les abbayes médiévales en France

Rez-de-chaussée. Au petit bonheur la chance, sous les volumes naturalistes. J’ouvre page 69 : La conception d’ensemble La direction : à la tête de la communauté se trouve l’abbé, que les textes anciens appellent « vicaire du Christ » et « père du monastère ». Il est secondé par le prieur et, éventuellement, des sous-prieurs si la maison est…

Coup bas à Hyderâdâd

Polars, la-haut sous les combles, étagère B. J’ouvre page 102 : « Dodus, mes garçons », se dit Bashir avec satisfaction. Les empoignant l’un après l’autre avec autorité, Malika essuyait, torchait, mouchait ses petits frères, examinant sans complaisance les yeux barbouillés de khôl et les cheveux emmêlés qu’elle fouillait d’un doigt expert. Elle ne les abandonna un…

Caché dans la maison des fous

Avec les romans (après Proust). Bibliothèque de droite. J’ouvre page 61 : Ils étaient demeurés silencieux pendant un long moment avant que Lucien Bonnafé ne se décide à prendre la parole. – Pour quelqu’un qui ne connaît pas Éluard, c’est assez réussi… Denise avait rougi. – J’ignorais son nom jusqu’à cet instant… J’ai entendu ce…

Vies d’un immortel

  Poètes, toujours consignés au mur ouest, sauf si en revues. J’ouvre page 20 : À ma gauche, des silhouettes glissent dans la fumée aux cris de : En avant ! Ai-je bien vu passer un gonfanon tout blanc dont les pointes me battaient jusqu’aux mains ? Une puanteur monte de la boue visqueuse comme…

le repos des épines

Simplement plié, subtilement typographie, en direct des Venterniers. Je n’ouvre pas : Le vent, à force de fureur, était finalement parvenu à nettoyer le ciel. L’horizon dégagé, d’un beu franc, venait s’émousser contre la crête grise des montagnes, anguleuses et rectilignes. Un ou deux sommets étaient parsemés de blanc. Un peu de neige reflétait l’éclat…