États généraux de la poésie

Sur la poésie – donc sous les poètes, sur le mur ouest en-dessous de la tapisserie. J’ouvre page 66/67 : « Et pourtant, avec les années, est arrivé ce qui finit toujours par arriver. Cette poésie mineure, au sens deleuzien du terme, cette poésie sans accent poétique, aussi sèche qu’une biscotte sans beurre, a trouvé ses…

Travail de Flaubert

Critique et analyse littéraire, rayon supérieur de la bibliothèque du milieu, sous les revues de poésie petit format du casier transversal. J’ouvre page 95 : Le réalisme subjectif Surtout, le regard est lié à un angle de prise de vue. André Gide écrivait, dans le Journal des faux-monnayeurs : « Admettre qu’un personnage qui s’en va…

Aurélien. Paris/Poésie

Au rez-de-chaussée, dans le panier à lire. Commencé mais pas encore fini. Ce soir, peut-être. J’ouvre page [28] : … Il en est d’autres : Mary de Persenval, Rose Melrose, procurent d’autres charmes, et d’autres sens au mot « charme », les plaisirs souvent mêlés de l’éloge et de la satire. À ce sujet, lors de ma…

Le Facteur Cheval

Nouveau venu (un cadeau). Ira-t-il rejoindre les poètes (mur ouest, sous la tapisserie à gauche) ou les écrits sur l’art – petits livres bizarres, au même endroit, à droite ? J’ouvre page 49 : Monsieur Jourdain sublime, Ferdinand Cheval a été un artiste sans savoir ce qu’était l’art. Reconnaissons d’ailleurs qu’il entrerait difficilement dans une…

Jean Genet

Bibliothèque de droite, romans après Proust – à côté des volumes de Genet romancier. J’ouvre page 86 : Mais Genet, lorsqu’il se battra sous le regard de Bulkaen pour le prestige, opérera-t-il d’une façon si différente ? « J’avais l’âge, les muscles de Villeroy (son ancien Mac ou Marle de Mettray)… J’empruntais, je volais la beauté…

Le Lutrin – L’Art Poétique

Petits classiques, très mauves, dans le casier transversal au-dessus de la bibliothèque de gauche. J’ouvre page 96 : Un poème excellent, où tout marche et se suit, N’est pas de ces travaux qu’un caprice produit : Il veut du temps, des soins ; et ce pénible ouvrage Jamais d’un écolier ne fut l’apprentissage. Mais souvent…

La ressemblance par contact

Écrits sur l’art, contre l’escalier. J’ouvre page 55 : L’institution généalogique — où en Occident semble dominer la formule paternae imago substantiae, « l’image de la substance du père »  n’est pas eulement, loin s’en faut, affaire de naissance et d’embryogenèse. La généalogie se définit plutôt d’un certain rapport entre vie donnée et vie perdue. Pour transmettre…

François Rabelais

Petit rayon critique littéraire  classique, bibliothèque du milieu, tout en haut. Un beau vieux numéro de revue. J’ouvre page 104 : RABELAIS ET LA JUSTICE … Cependant la réforme, la simplification de la procédure ne va pas sans soulever des difficultés à la bourgeoisie. Logiquement, Rabelais doit aboutir à la nécessité de la réduction de…

Musique et littérature

Linguistique et critique littéraire, bibliothèque de gauche, milieu. J’ouvre page 121 : L’AÈDE ET LE ROI Personne ne prétend que le roi David n’a jamais existé. Pour Homère, la situation est moins nette : il est hautement vraisemblable que l’Iliade et l’Odyssée telles que nous les lisons ne sont pas à la lettre près identiques…

L’écriture de soi

Rayon philosophie, bibliothèque de gauche, planche des (post)modernes. J’ouvre page 54 : Et c’est ce qui apparaît avec un quatrième dessin (fig. 6) tout à fait mystérieux, puisque non légendé, cette espèce de dièdre horizontal, cet angle , dans l’espace, formé de la rencontre de deux plans. Sans doute, s’agit-il de la présentation tridimensionnelle de…

Phréatique – langage et création

Sous les poètes, avec les pensées des poètes. Mur ouest. J’ouvre page 96 : L’APPEL DES SAISONS Le grand vieillard d’Irlande quatre fois dans l’année monte sur une tour au milieu de la lande et par son chant appelle la nouvelle saison qui attendait son tour derrière l’horizon. * L’AMOUR DANS LA FORÊT Tout dort…

Racine et Shakespeare

Avec la littérature classique, au XIXe siècle, rayon romantique – bibliothèque du milieu. Il s’ouvre seul page 71 (il a bien fait!) : CHAPITRE III Ce que c’est que le romanticisme Le romanticisme est l’art de présenter aux peuples les œuvres littéraires qui, dans l’état actuel de leurs habitudes et de leurs croyances, sont susceptibles…

Quelques aspects de la pensée de Rabelais

Bibliothèque du milieu, critique littéraire, petit rayon en haut. J’ouvre page 51 : Rabelais fréquentait Dolet, élève des Padouans, qui professait un déterminisme rigoureux comme le prouve cette traduction de vers latins adressés à son fils : Avec ces connaissances, tu mèneras une vie tranquille, sans t’effrayer d’aucun présage ; tu croiras que tout nait…

Le cubisme

Rez-de-chausée, en bas de la vitrine. Livres d’art et catalogues d’expositions. J’ouvre page 56 : Un art janséniste  » (…) C’est de l’art pur. La lumière des œuvres de Picasso contient cet art qu’invente de son côté Robert Delaunay et où s’efforcent aussi Fernand Léger, Francis Picabia et Marcel Duchamp. » On nommerait encore ici un…

Sade – J’écris ton nom liberté

En haut de la bibliothèque du milieu, essais sur la littérature et autres récits. J’ouvre page 102 : « L’idée du plaisir fut, à mon entrée dans le monde, la seule qui m’occupa. La paix qui régnait alors me laissait dans un loisir dangereux. Le peu d’occupation que se font communément les gens de mon rang…

Le détail

Rez-de-chaussée, bouquin d’art. Beau volume dense et très rouge. J’ouvre page 107 : 1. Contradictions Il est évidemment significatif que cet effet soit obtenu par une mise en œuvre et une manipulation de détails dont les effets de réel restent partiels, et dont l’unité ne peut être obtenue que dans l’actualisation qu’en fait son spectateur…