Le monde au Moyen Âge

Rez-de-chaussée, à côté des Jaurès. Je n’ai aucune justification à fournir… J’ouvre page 106 : Une carte de l’Eurasie médiévale, et en dessous: Le 29 mai 1453, la prise de Constantinople par les Turcs ottomans marque la fin de l’Empire  romain qui s’est maintenu durant onze siècles en Orient. Cet empire byzantin, chrétien et de…

Les aveux de la chair

Philosophie/Sciences sociales, bibliothèque de gauche, rayon du haut. J’ouvre page 111 : L’examen de Serenus ne porte donc ni sur des actes définis, ni sur un passé plus ou moins lointain ; il ne s’agit ici ni de fixer le tableau de ce qui a été fait en bien ou en mal, ni de relever…

Caliban et la sorcière

Anthropologie, bibliothèque de gauche, vers le bas du milieu. J’ouvre page 90 : À Florence, ils n’avaient aucun droit civil : à la différence des compagnons, ils ne faisaient partie d’aucune guilde ou corporation, et ils étaient exposés aux abus les plus cruels aux mains des marchands qui, outre le contrôle du gouvernement de la…

Histoire de la Révolution Française. T. 6

Rez-de-chaussée, rayon révolution (sous les sciences naturelles, au-dessus de la musique. Bien placé.) J’ouvre page 259 : Chapitre III : Mouvement populaire et dictature de salut public. Dolivier « Dans mon système nul ne peut être lésé, car nul, en venant au monde, n’a plus de droit qu’un autre, nul, par conséquent, n’a celui de se…

Le chevalier, la femme et le prêtre

Rayon histoire, bibliothèque de gauche. J’ouvre page 120 : Revenons au réel. Au moment précis où, pour la défense de l’honneur ancestral, le contrôle de la nuptialité devenait plus rigoureux, on voit jaillir une contestation radicale du mariage. Mais, de même que dans l’hérésie, il importe de distinguer deux niveaux, l’un, savant, sur quoi toute…

YÉMEN – Au pays de la reine de Saba

Vitrine du rez-de-chaussée, livres d’art et catalogues d’exposition. J’ouvre page 109 : VILLES ET VILLAGES. Le Grand Barrage était toujours exposé aux catastrophes naturelles telles que les tremblements de terre et les inondations. Quant au déclin du système d’irrigation, il ne fut pas confiné à Marib, mais il atteignit aussi le reste de l’Arabie du…

Les révolutions industrielles

Depuis 22 ans dans un carton destiné à la benne, sous l’escalier de la cave, ce tome d’une longue série intitulée L’Humanité en marche » a fait preuve de résistance. Finalement, la cave n’est pas si humide… J’ouvre page 180 : L’OMBRE DE L’ARGENT Maller alluma le lustre, fit étaler la housse de voiture sur la…

Portraits de révolutionnaires

Rayon histoire, dans la bibliothèque de gauche, ça va de soi. J’ouvre page 162 : LA POUSSÉE POPULAIRE ET LES CAMPAGNES DU PÈRE DUCHESNE ( JUIN-SEPTEMBRE 1793) Le 2 juin 1793, la Montagne s’était emparée du pouvoir en contraignant la Convention par la menace des sans-culottes parisiens. Elle n’entendait pas cependant leur céder le pouvoir….

La vie quotidienne à Rome

Rayons histoire – plutôt vers le bas de la bibliothèque de gauche, deux rangs au-dessus des dictionnaires. J’ouvre page 159 : Malgré quelques réserves discrètes et certaines ironies fugitives, Tacite s’abstient de nier formellement la vérité des « prodiges » qu’il mentionne aussi scrupuleusement que ses devanciers, et il confesse n’oser point omettre et traiter de fable…

Quelques aspects de la pensée de Rabelais

Bibliothèque du milieu, critique littéraire, petit rayon en haut. J’ouvre page 51 : Rabelais fréquentait Dolet, élève des Padouans, qui professait un déterminisme rigoureux comme le prouve cette traduction de vers latins adressés à son fils : Avec ces connaissances, tu mèneras une vie tranquille, sans t’effrayer d’aucun présage ; tu croiras que tout nait…

Gracchus Babeuf, ou la conspiration des égaux

Rayon histoire (même s’il aurait pu se trouver avec le théâtre), bibliothèque de gauche, vers le bas. J’ouvre page 79 : La vérité au peuple ! ou bien on dégénère. C’est le premier devoir d’un révolutionnaire.        (il se tourne vers le portrait de Robespierre, et le contemple) Robespierre, pardon ! Nous sommes bien punis….

Histoire de France – Tome cinquième

Un petit tour à la cave, entre deux cartons, quelques volumes posés à plat. J’ouvre page 112 : Il n’était que huit heures ; c’était de bonne heure pour les gens de la cour, mais tard pour ce quartier retiré, en novembre surtout. Il n’avait avec lui que deux écuyers montés sur un même cheval,…

J’accuse ou la vérité en marche

Littérature classique, XIXe siècle. Bibliothèque centrale. J’ouvre page 117 : Je l’ai démontré d’autre part : l’affaire Dreyfus était l’affaire des bureaux de la guerre, un officier de l’état-major, dénoncé par ses camarades de l’état-major, condamné sous la pression des chefs de l’état-major. Encore une fois, il ne peut revenir innocent sans que tout l’état-major…

Mémoires de l’abbé de Choisy

Histoire de l’Ancien Régime, bibliothèque de droite, troisième planche en partant du bas… J’ouvre page 472 : Mémoires de l’abbé de Choisy habillé en femme Vous venez voir ma nièce, lui dit-il, elle est plus jolie que jamais ; elle est avec ma femme, je vais vous présenter. Ils montèrent ensemble ; le marquis salua…

Les abbayes médiévales en France

Rez-de-chaussée. Au petit bonheur la chance, sous les volumes naturalistes. J’ouvre page 69 : La conception d’ensemble La direction : à la tête de la communauté se trouve l’abbé, que les textes anciens appellent « vicaire du Christ » et « père du monastère ». Il est secondé par le prieur et, éventuellement, des sous-prieurs si la maison est…

La mer

Bibliothèque du milieu, littérature classique. Dans son ordre chronologique. J’ouvre page 238 : Conquête de la mer Les progrès ont été lents pendant trois siècles. On voit dans Cook et Péron combien, même en ces temps si près de nous, la navigation était difficile, périlleuse, incertaine. Cook, de si grand courage, mais de vive imagination,…