Quelques jours d’absence…

au pied levé, pour effacer l’immobile je lève le pied au vent vers l’ouest les livres, silence les oiseaux, piaillent l’eau, salée porte ouverte.

La vie commence chaque jour

Nouveau petit livre un peu baroque, comme j’aime. Attend son tour pour monter vers le mur ouest. J’ouvre page 24 : À Arthur Holitscher13 décembre 1905 Cher ami,[…] Bien souvent nous ne savons pas que nous sommes dans la lourdeur jusqu’aux genoux, jusqu’au torse, jusqu’au menton. Mais sommes nous plus heureux dans la légèreté ?…

Ce 2 décembre

Que Badinguet brûle en enfer, déjà.J’ai déposé sur ce site le 1300e livre. Je suis très loin d’avoir épuisé toutes les étagères ou d’avoir vidé tous les cartons. Mais les entreprises obsessionnelles liées au nombre et au calendrier ont ceci de pervers qu’elles ne peuvent s’interrompre au simple gré du fou qui les mène :…

Quatrième round

J’ai commencé cette litanie de titres, de couvertures et d’extraits au hasard, il y a trois ans, presque exactement. Le 22 mai 2017. Ce matin, j’ai publié le mille cent sixième livre. La veille, j’avais découvert, de nouveau, des mites dans la mansarde. Merci, Olaf Je suis montée, armée d’un aspirateur et d’une bombe insecticide….

Les Mille

Ce 16 février, la brique de Stephen Jay Gould, c’était le millième livre. Et malgré cela, il en reste. je n’en vois pas le bout. Ce moment de la fin d’après-midi où il me faut monter, ou descendre, tourner une fois ou deux sur moi-même, fondre sur un rayon, saisir un livre – puis vérifier…

700 livres

Encore 30 jours, et ça fera deux ans. Je tape de plus en plus vite. C’est rituel, presque machinal. Choisir une pièce (combles, bureau, salon, cave), tendre la main vers une étagère, prendre un volume sans réfléchir ; vérifier, tomber parfois sur un titre déjà mis en ligne ; modifier le choix. Prendre une photo,…

L’an II

Ce matin, voici le 366e  livre. Le début de l’an II de la tâche routinière et plaisante qui tous les jours, fait surgir au hasard un livre des rayons, étagères, bibliothèques et cartons répartis à tous les étages de ma maison en forme de tube. Les 365 précédents ont regagné leur place. J’en ai redécouvert…

300.

Pas grand chose à ajouter. Pendant que j’y pense: du 25 avril au 21 mai, il y aura deux livres par jour. Pour compenser l’interruption de janvier.

Bris d’os

La régularité des articles va s’interrompre pendant quelques temps : c’est pas facile de taper avec un platre. Soyez patients et bon réveillon à tous.

Cent livres. Nous sommes riches.

Cette idée, légère au début, s’alourdit chaque jour d’une marque. Une petite encoche qui fragilise un peu le fil des jours. Jour après jour. Ce matin, c’est le centième livre. Mes amis sont sensibles au nombre et au temps: — 3650 pages sans compter les années bissextiles. Soit environ 36 ouvrages de 100 pages en…

RELIRE

Je ne sais pas comment me conduire avec tous mes livres. Il y a des gens qui les revendent. Certains les donnent. D’autres les jettent. On les met dans des cartons qu’on entasse où on peut. Mais qu’en faire? Les garder et les donner. Les rouvrir et les fermer. Les oublier et les relire. Leur…