Archives sur Sherlock Holmes

Dans la mansarde, polars anciens, étagère D. Bien usé, celui-ci. J’ouvre page 214 : Les trois Garrideb Holmes inspecta les lieux d’un regard amusé.  » Mais vraiment, ne sortez-vous jamais ? demanda-t-il à M. Nathan Garrideb. — De temps à autre je me fais conduire en fiacre chez Sotheby ou chez Christie, qui sont mes…

Ici le Saint!

Polars. Vieux. Mansarde. Étagère C. J’ouvre page 109 : Simon sentit que ses chaussures glissaient sur le parquet tandis qu’il s’efforçait de repousser la masse humaine qui le pressait et le rejetait vers la machine, vers la mort ! Le visage de Jones se crispa en un rictus diabolique. Le Saint entendit crier Patricia. Soudain,…

L’après-midi de Monsieur Andesmas

Romans après Proust, bibliothèque de droite, rayon du haut. J’ouvre page 58 : Il se tait, un peu confus. Il baisse les yeux, puis les relève lentement tout en examinant avec effarement l’emplacement de la terrasse future. — Comment peut-il se permettre une chose pareille ? Un jour ou l’autre, en robe riche de couleur…

Puzzle pour fans

De la cave au grenier, il n’y a qu’un jour. Romans policiers, étagère C. J’ouvre page 53 : Chapitre VIII Lorsque je sortis de l’immeuble, il neigeait toujours et il faisait encore nuit. En février, on a l’impression qu’il ne fera jamais plus jour. Et le chèque que j’avais dans ma poche continuait à enfiévrer…

Œuvres choisies

La cave et ses ressources secrètes… Et j’ouvre page 80 : LA GUZLA X Or son corps était frais et vermeil ; sa barbe avait cru, et ses ongles étaient longs comme des serres d’oiseau ; sa bouche était sanglante, et sa fosse inondée de sang. Alors Constantin a levé un pieu pour l’en percer…

L’Aleph

Bibliothèque des romans, à droite. Textes traduits en français. J’ouvre page 93 : L’autre mort Il doit y avoir deux ans (j’ai perdu la lettre), Gannon m’écrivit de Gualegaytchù, annonçant l’envoi d’une traduction, peut-être la première en espagnol, du poème The past, de Ralph Waldo Emerson, et ajoutant dans un post-scriptum que don Pedro Damian,…

Apparitions

Littérature classique – les russes, bibliothèque du milieu. J’ouvre page 18 : VIII Nous planions à une hauteur considérable. Je regardai en bas. Nous passions au-dessus d’une ville à moi inconnue, bâtie sur le penchant d’une large colline. Des églises s’élevaient au-dessus d’une masse de toits en planches et de sombres vergers. Un grand pont…

Cher Jupiter

À ce titre, ne voyez pas malice ! J’ai pris le livre, au hasard, dans le casier transversal qui abrite la S.F., au-dessus des bibliothèques. J’ouvre page 135 : Les théoriciens niaient cette éventualité. Se retrouver dangereusement proche d’un corps céleste important à la suite d’un saut n’était pas ce à quoi on pouvait raisonnablement…

La boîte oblongue

Mais à quoi joue le hasard, pour sortir Poe juste après Baudelaire ? Romans traduits  bibliothèque de droite   J’ouvre page 103 : Jusqu’alors, l’affection très sincère qu’il portait à M. Pennifeather (nonobstant la façon indigne dont le jeune homme s’était conduit à son égard) l’avait poussé à faire toutes les hypothèses que l’imagination pût…

L’éléphant s’évapore

Romans traduits en français, bibliothèque de droite, vers le milieu du rayon du milieu. J’ouvre page 236 : La lettre. EN TOUT CAS, POUR EN REVENIR AUX HAMBURGERS, j’eus l’occasion d’en déguster un bien réel préparé par les soins de mon élève (celle qui m’avait envoyé ma première lettre à corriger.) Elle avait trente deux…

L’indifférent

Ici, il faudrait dire « roman avant Proust ». Rayon supérieur de la bibliothèque du milieu. J’ouvre page 50 : II Bien que Madeleine eût en un instant subordonné à Lepré tous les intérêts et toutes les affections de sa vie, elle n’en pensait pas moins, et son jugement était fortifié du jugement de tous, que, sans…

La maladie de la chair

Poètes du mur ouest, rayon des petits formats, sous la tapisserie. J’ouvre page 65 : Vous n’aurez plus besoin ensuite de faire un très grand pas en vous-même pour toucher le fond, ni pour me réclamer le geste décisif de soulever la couverture. Vous allez même m’encourager à commettre enfin l’acte que l’enfant a retardé…

Tom Sawyer détective

Le carton de livres de gosse, dans la cave, tout au fond à droite. J’ouvre page 39 : L’arrivée à la ferme Nous suivimes donc nos deux compères jusqu’à la cabane où, autrefois, Jim prisonnier avait été délivré par nous. Les premiers, les chiens nous accueillirent et nous firent grande fête. La maison était éclairée…

La mort à Venise

Romans traduits en français, bibliothèque de droite. J’ouvre page 63 : Un horizon s’ouvrait, ample, accueillant mille choses. On entendait parler à mi-voix les principales langues de la terre. L’habit de soirée, uniforme consacré par les mœurs, adopté dans le monde entier, contenait du dehors les divergences de l’humanité, ramenant celle-ci à un type admis….

Les seigneurs des moissons

Un peu de science-fiction, aujourd’hui (dans les casiers transversaux posés sur les bibliothèques). J’ouvre page 107 L’arbre de vie Quand il reprit ses esprits, deux sensations l’assaillirent : le jeu de la lumière derrière ses paupières closes et le bouillonnement de l’eau sous l’étrave du bateau. Cependant, le papillotement orange pouvait être défini d’une manière…

La Dame de Pique

Dans la bibliothèque du milieu, vers la fin des rayons de littérature classique – les russes du 19e . J’ouvre page 101 : — Quelle heure est-il ? demanda Vladimir. — Il va bientôt faire jour, répondit le jeune paysan. Vladimir ne dit plus un mot. Les coqs chantaient et il faisait déjà jour quand…