Ptah Hotep (1)

Science fiction, tout là-haut près du plafond. Un volume fatigué. J’ouvre page 133: Mais lorsque Sorcade me vit dans mes vêtements neufs il parût franchement courroucé, me tourna le dos et me fit la sourde oreille. Il était comme une grosse bête qui ronge un morceau de bois en s’efforçant de le prendre pour un…

Un train pour Ballarat

Romans policiers, étagère 10/18, mansarde. J’ouvre au hasard page 114: Phryne décrocha. — Oui, c’est bien miss Fisher… Oui, l’honorable miss Fisher, l’entendit dire Dot avec impatience. Une jeune fille disparue? Où l’a-t-on vue pour la dernière fois ? fit-elle en prenant des notes sur le carnet posé près de l’appareil. Je vois, devant l’école…

Le monde inverti

Science-fiction, perché tout en haut de la bibliothèque, sur deux couches. Un peu de poussière. J’ouvre le volume page 174: Il examina de nouveau l’autre apprenti. — Depuis combien de temps avez-vous quitté la crèche, Kellen? — Une vingtaine de kilomètres. Mais Kellen était beaucoup plus jeune que lui. Il se rappelait clairement que Kellen…

Presque mort

Polar au grenier. Couché à plat sur une rangée bourrée. J’ouvre ce suédois page 187: La brume du matin offrait une certaine protection. Protéger qui ? se demandait Winter, tout en obliquant à la hauteur de la place Sankt Sigfrid. Venant des bois, la brume flottait sur Örgryte, s’infiltrait entre les maisons. En se déployant…

Charlie Chan

La-haut avec les policiers. La collection Bouquins, c’est vraiment chouette! J’ouvre page 701: Oui, répéta le gamin. Il posa sa guitare, se leva d’un bond et courut sur le sable puis il plongea dans l’eau comme un poisson. Smith le regarda en hochant la tête. — La peinture ne l’intéresse guère, murmura-t-il. Il n’aime que…

Le meurtre est secondaire

Dans la mansarde, chez 10/18, Grands Détectives. Couverture traits-points. J’ouvre au hasard, page 131: — Vous avez pincé votre cambrioleur? demanda Bony. — Non. Quelle drôle d’idée de voler un truc pareil ! Une plaque rocheuse d’un mètre cinquante sur un mètre vingt, d’environ sept centimètres et demi d’épaisseur. Le cambrioleur s’est introduit par une…

La malédiction du clan Stewart

Mansarde, chez 10/18 Grands Détectives. Jolie anglaise sur la jaquette. J’ouvre – au hasard – page 67: Quand le spectre s’exprima, la première impulsion de Mrs Bradley — que d’ailleurs elle suivit — fut de prendre des notes. Elle tenait à comparer sa version des paroles du revenant avec celle de Loudoun. Elle avait lu…

Univers 17

Dans la partie Revues du rayon SF, en haut à droite de la bibliothèque. J’ouvre page 53 – 52 pour le début du paragraphe: C’était différent. D’un seul coup, sans la moindre explication, abandonnant leurs foyers et leurs bien, toutes les tribus s’étaient mises en route pour Wounded-Knee. Une cérémonie allait se dérouler sur les…

La pyramide de glace

Mansarde. Rayon polars. Les historiques. On connaît la série des Le Floch. J’ouvre celui-ci page 219. Vous oubliez que le sang cesse de circuler à la mort et qu’ainsi ce que le vulgaire appelle bleus n’apparaissent pas. Or il y avait des amas de sang et ses jambes étaient brisées. En bref, elle m’est parue…

Elémentaire, ma chère Sarah!

Mansarde, rayon polars par ordre alphabétique. Le plaisir de retrouver Sherlock Holmes, quel que soit l’assaisonnement! Page 277. « J’ignorais que vous vous y connaissiez en serpents venimeux, Mr. Holmes, fit-il observer. — J’ai tout appris à leur sujet à l’époque où je me consacrais à l’étude des poisons exotiques à Macao, auprès de mon maître…

Ne les regarde pas dans les yeux

Mansarde. Polars par ordre alphabétique d’auteur. Un suédois. Couverture neigeuse. J’ouvre page 189: En arrivant au quatrième, je me suis avisée que la 408 était la chambre de Bergius. Cette fois, cependant, la porte était fermée. J’ai levé le doigt pour frapper. À ce moment, j’ai entendu un gémissement prolongé, à l’intérieur. Puis un autre….

L’affaire N’Gustro

Rayon polars de la mansarde. Du lourd. J’ouvre page 64. — Vous êtes bien conservée. Elle me regarde, genre Pouilleux écrase ta bulle, mais j’ai vu le plaisir glisser furtivement dans ses yeux de biche, sous les espèces d’une petite lumière dorée vite évanouie. Je souris d’un air niais. — Anne est absente pour le…

Le mystérieux Mr. Quinn

Pris dans la rangée uniforme des dos rouges, dans la mansarde. Avec ces nouvelles, elle joue avec le côté sombre de la légende d’Arlequin. J’ouvre page 14. … mais je suis en panne. Pas grand-chose d’ailleurs et mon chauffeur fait le nécessaire. Mais il faut compter une demi-heure et il fait si froid dehors que…

Le dernier whisky

La-haut dans la mansarde, avec les polars anciens. Bien fatigué. C’est un titre du « Détective club »; j’ouvre ici, page 108. Lorsque j’arrivai au bureau le lendemain matin, MacCallum était absent. Il m’avait laissé un mot pour me faire savoir qu’il se rendait à Tooley Street avec Simpson et qu’il me conseillait de faire  le tour…

Sous l’œil d’Horus

Pièce mansardée, réserve à polars historiques. C’est une série égyptienne, de la collection Grands Détectives. Les enquêtes du Lieutenant Bak. Page 113. — Je me sens hors de mon élément sur cette terre stérile et désolée, confia le capitaine Minkheper. Du rocher où il se tenait avec Bak, il contemplait la passe étroite entre l’île…

L’armée furieuse

Mansarde. Polar. Couverture noire, photo noir et blanc. Juste un L rouge. Drôle de flics. Des chercheurs. Des rêveurs. Des brasseurs de mythes. En textos. page 213. Sv1 rentré très tard soir incendie, non informé. Attitude quasi normale. Confirmerait sa non implication. Mais était nerveux. – Nerveus comment? tapa Adamsberg. – On met un « x »…