La perle de l’empereur

Mansarde aux romans policiers, étagère F, rayon du bas (10/18) J’ouvre page 125: Lorsque les trois hommes eurent repassé le petit mur, Kouang Min se précipita vers eux pour les questionner. Sans lui répondre, le juge dit au Sergent Hong : — Monte à cheval, galope jusqu’à Pont-de-Marbre, et ramène nous le Chef de Village…

La noyée du pont des Invalides

Polars en mansarde, étagères 10/18 (celle de droite). Une page au hasard: Il tira sa montre de gousset. — As-tu pris au moins le temps de déjeuner, en menant ton enquête tambour battant? Clémence fit non de la tête. C’est vrai qu’elle sentait une petite faim lui nouer l’estomac. Le médecin sonna la gouvernante et…

Marionnettes humaines

Anticipation au sommet des bibliothèques, dans les casiers transversaux. Denoël, dont le papier commence à jaunir. J’ouvre page 222: Rien n’indiquait que ce fussent des flics, sinon leurs manières et les pistolets qu’ils braquaient sur nous. Ils portaient un ceinturon, des chaussures et de minuscules slips, à peine plus grands qu’un suspensoir. Un deuxième coup…

Aux confins de l’œcumène

Tout en haut de la bibliothèque, rayon science-fiction, fantaisie, anticipation – comme vous voulez. Mais c’est une projection dans le passé. J’ouvre page 100: C’était un petit caveau ménagé dans l’épaisseur du mur à l’appareil soigné. Une épaisse couche de poussière couvrait deux fauteuils légers en ébène incrusté d’ivoire. Dans un coin, le jeune sculpteur…

Une douce vengeance

Romans policiers, là-haut, sous les toits. Étagère D. J’ouvre page 168: — Il y a des années que je ne suis pas allé traîner par là, dit Lynley tandis qu’avec Saint-James ils franchissaient la grille et commençaient à descendre à travers bois. Qui sait dans quel état il se trouve maintenant. Il est peut-être en…

Sous les vents de Neptune

Polars en mansarde, étagère B, tout en bas à gauche. Noir en couverture. J’ouvre page 155: Un lac vivant posé sur un lac mort. Abritant une créature innommée dont on possédait un croquis, une image. Adamsberg se pencha par-dessus la barrière de bois pour tenter d’apercevoir sous l’eau rose ces inerties cachées. Pourquoi fallait-il que…

La maison biscornue

Les policiers dans la mansarde, étagère C, série rouge. J’ouvre page 41: Vous nous apportez des nouvelles? On  sait de quoi mon père est mort? — Empoisonnement par l’ésérine. — Mon Dieu!… Alors, c’était bien ça! C’est cette femme qui n’aura pas pu attendre. Il l’avait pratiquement tirée du ruisseau et voilà ce qu’aura été…

L’énigme du persan gris

Polars là-haut dans la mansarde. Rayons 10/18, étagère E. J’ouvre page 82: Miss Withers sortit très agitée du contrôle douanier. Sa modeste valise, qu’on roulait maintenant derrière elle sur un chariot, avait été toute chamboulée et examinée avec soin, comme si on la soupçonnait de vouloir passer une cargaison de drogue en contrebande. Malgré ce…

La veuve noire

Vieux polars américains, dans la mansarde, étagère B. J’ouvre page 96: Pour la première fois, je ressentis presque une affectueuse pitié pour la morte. La pauvre petite devait avoir dans sa vie quelque chose de terrible dont elle ne m’avait rien dit. Peut-être, si elle s’était confiée à moi sous le couvert de notre amitié,…

Le vent qui gémit

Dans la mansarde (c’est chaud!), étagère C, polars mélangés. Joli poche compact de Rivages Noir. J’ouvre page 93: Il fallut à Bernie une fraction de seconde pour identifier l’association des bruits:  le claquement sec d’une balle qui franchissait le mur du son en frôlant sa tête, le brusque heurt de l’impact, quelques mètres plus loin,…

Une conspiration de papier

Retour dans la mansarde, étagères 10/18 Grands Détectives. J’ai ouvert page 241: Je ne mesurai pas toute la portée d’une telle fraude. — Si c’est le cas, il suffit à la Compagnie de mettre un terme à ce trafic? — Bien entendu, mais elle se doit d’agir discrètement. Ton père prétend que la circulation de…

Menaces sur le shogun

Dans la mansarde des polars – rayons 10/18, étagère F. J’ouvre sur la page 145: Kaze, lui, était homme de sabre, il savait juger une lame d’un seul regard. Il ne connaissait pas aussi bien les mousquets mais celui-ci était une œuvre d’art, il s’en rendait compte malgré son œil peu expérimenté. Le canon était…

La mort fait le plein

Polars d’hier, étagère B, dans la mansarde. Page 43: L’aube pâlissait aux carreaux quand le téléphone le fit sursauter. C’était Tommy : — Il y a un jeune messager qui monte, Mr Shayne. Je l’ai trouvé louche. Il dit qu’il a une lettre à vous remettre et il a pas voulu me la laisser. J’ai…

La mort dans les nuages

La longue rangée d’Agatha Christie, mansarde, étagère C. J’ouvre page 86: Sur le trottoir, Fournier retira son chapeau et salua Poirot. — Mes compliments, monsieur Poirot. Comment cette idée vous est-elle venue? — De deux phrases bien distinctes. La première fut  prononcée ce matin même par un voyageur  qui se trouvait dans notre avion. Il…

Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles

Romans policiers d’ici ou d’ailleurs; ramassé au passage dans la mansarde. Et page 198: N’écoutez pas Oscar, coupa Conan Doyle. Il raconte n’importe quoi et il le sait très bien. Cette fois, ce fut au tour d’Oscar d’éclater de rire. — Je ne disputerai pas avec vous, Arthur. Ne se disputent que ceux qui ont…

La cité des Jarres

Mansarde, romans policiers. On plonge au nord – étagère D. À la page: Agnès marqua une pause, Erlendur attendit qu’elle reprenne. — Elle n’était pas trop partante pour faire la fête et, ce soir là, j’ai vraiment dû lui forcer la main pour qu’elle nous suive, moi et ma copine, la défunte Helga. Elle est…