Mort au printemps

Étagère F, là-haut dans la mansarde. Polars historiques. J’ouvre page 83 : CHAPITRE 6 L’adjudant était sorti. Il avait pris la camionnette ce matin-là dans la cour en gravier, devant la brigade, dans l’aile gauche du palais Pitti, et roulé jusqu’à la cour d’appel, via Cavour. Cette affaire le tracassait parce qu’il sentait qu’aux assises…

Maigret et l’affaire Nahour

Mais pourquoi laisser ce pauvre commissaire moisir à la cave ? J’ouvre page 80 : — Tu t’y retrouves quand même ? Elle souriait, car il avait à peu près perdu son air soucieux. — La suite de l’enquête le dira… Quand il se leva, il se sentait lourd, mais c’était d’avoir fait trop honneur…

Un lieu incertain

Polars en mansarde (il faut que je descende le sapin de Noël qui commence à perdre ses aiguilles). Étagère B. J’ouvre page 191 : XXIV Adamsberg arrêta net son mouvement, laissa tomber les bras, le flacon roula sur le carrelage rouge. – Merde ! la fiole ! gueula le jeune homme. Adamsberg la ramassa d’un…

La nuit du 12 au 13

Les hôtes de noël ayant quitté la mansarde, revenons aux romans policiers. N’en dites pas de mal, ils m’endorment (étagère C, milieu – daté…). J’ouvre page 125 : L’infirmière luttait sans mot dire, les dents serrées, pour ménager ses forces, mais l’homme, malgré son extrême faiblesse, puisait dans son excitation fébrile une vigueur inattendue et…

La femme silencieuse

Polars en mansarde, 10/18, étagère E. J’ouvre page 191 : Son enchantement, toutefois, ne fut pas sans mélange. La missive n’exprimait rien de nature intime. Pas une trace de regret, aucune excuse pour l’avoir traité durement, nul désir de le voir revenir à la demeure de Bankside. Anne était prête à tout pour le sauver,…

Éclipses 2000

Au-dessus des bibliothèques, le casier transversal où sont casés les bouquins de S-F. J’ouvre page 81 : Cette fois, ce fut Albeniz, coordinateur de première classe, qui m’interrompit ; c’était une des plus hautes flèches de la cathédrale  Terra Madre. « Les notes de Spizer ? » Il adopta une expression pensive, comme s’il voulait se souvenir…

Une rose pour loyer

Un polar qui a descendu l’escalier, récemment. Je le pioche au passage. Je l’ouvre page 197 : Dans la chapelle funéraire on avait déposé le corps nu de Bertred sur une dalle en pierre et on l’avait couvert d’un drap. Ses vêtements trempés avaient été soigneusement pliés et mis à l’écart avec les bottes qu’on…

Nazis dans le métro

Polars là-haut dans les combles, étagère B. J’ouvre page 45 : Gabriel profita d’un bourrage de l’offset provoqué par le départ d’une feuille en sucette pour s’approcher. — Je peux voir le rédacteur en chef ? L’imprimeur eut un geste vague vers les amoncellements. Gabriel contourna les cartons de documentation, les boîtes de film, d’encre,…

Fer de lance

Romans policiers. Étagère D, dans la mansarde (même si c’est la collection Grands Détectives, qui crèche normalement en E ou F) J’ouvre page 121 : — Peut-être ; mais qui a déclaré que votre père était mort d’une embolie ? N’est-ce pas lui ? Lawrence me regarda fixement. Sa sœur dit, sans se troubler :…

Danger !

Un polar qui a de la bouteille, combles, étagère D. Non classé. J’ouvre page 117 : À cette pensée, Mr Thewless comprit son devoir. N’ayant personne sous la main pour le renseigner sur la gravité de son état, il se décida à opérer lui-même une prudente reconnaissance. À part le léger mal de tête et…

Le temps n’a pas d’odeur

Allez, encore un petit verre de Science-Fiction, sur la plus haute planche de la bibliothèque. J’ouvre page 113 : — Vous allez mieux, dit l’homme. Qu’allez-vous faire ? La question prit Jorgenssen au dépourvu. La voix de l’homme était grave, posée sans contrainte. — Je ne sais pas, balbutia Jorgenssen. Je pensais vivre dans cette…

2001, l’odyssée de l’espace

S.F., là-haut sur le dessus des bibliothèques, dans le casier transversal supérieur. J’ouvre page 78 : La base de Clavius Clavius, avec ses 150 milles de diamètre, est le second par ordre de grandeur des cratères de la face visible de la Lune. Il est situé au centre des Hilghlands lunaires du sud. Sa formation…

Chasse au loup

Rayonnages des romans policiers 10/18, dans la mansarde, étagère E. J’ouvre page 87 : — Tu as grandi… balbutia-t-elle platement. Relmyer était tout aussi ému. Mille phrases leur venaient à l’esprit, mais ils ne parvenaient pas à en prononcer une. Leur bonheur, évident à voir et inexprimable, se mêlait à leur tristesse. Car leur réunion…

Le Baron aux abois

Combles des polars, étagère C. J’ouvre page 78 : 8 Josh Larraby s’en revenait tout guilleret de Covent Garden. La représentation des « Noces de Figaro » – opéra que Larraby voyait pour la enième fois – avait été une bonne surprise, grâce à de merveilleux chanteurs autrichiens. De Covent Garden au domicile de Josh, le trajet…

La nièce du somnambule

Polars, plutôt obsolètes, étagère B dans la mansarde. J’ouvre page 87 : — Et ensuite ? — Ensuite, je n’ai pu retrouver ni la tasse ni la soucoupe. J’ai demandé à Maître Mason ce qu’il en avait fait et il m’a dit qu’il n’arrivait pas à s’en souvenir, mais qu’il pensait les avoir laissées dans…

L’affaire Bernini

Revenons aux polars, étagères 10/18 – la E. J’ouvre page 142 : « Tout ça est fort intéressant, déclara Bottando, en se grattant le ventre pendant qu’il réfléchissait à ce que Flavia venait de lui apprendre. Donc vous pensez que l’Alberghi en question a tellement aimé ce buste qu’il l’a fourré dans sa serviette et ramené…