Rivaginaires n° 24

Dans le casier transversal le plus accessible, au-dessus des bibliothèques, plutôt au milieu : revues de poésie petit format. J’ouvre page 74 : Un peu plus loin, un camion citerne venait de se coucher dans le fossé, les roues tournaient encore. Le chauffeur sortait, vertical, par la fenêtre, commandant d’un sous-marin échoué, quittant son bord…

Kaléidoscope

Grandes revues de poésie, dans les boîtes en bois sur le tapis, mur ouest. J’ouvre page 9 : 40 Moi l’assassin de l’ombre je tiens dans les mains la pierre des oiseaux l’étoile des seins Dans leurs chambres de palme les flaques de mes yeux sont les miroirs du ciel 41 Mon bûcher sous la…

La castration mentale

Paroles de poètes, sous les poèmes, sous la tapisserie, mur ouest (à gauche) J’ouvre page 30 : On devine que le principal apport de l’imprimerie a été de libérer la tête : plus besoin d’y ranger ce qu’on pouvait mettre sur des rayons et retrouver d’un seul coup d’œil. La tête libre appelle une nouvelle…

Etats provisoires du poème – XII

Livres et revues qui pensent la poésie, aux pieds des poètes, mur ouest. J’ouvre page 58 : Orphée à l’agora Ainsi, un jeune homme fin, et de bonne volonté, qui fut mon élève en khâgne, s’interrogeait-il sur 1956. Nous en venons ensemble aux vrais mouvements des temps, à l’émeute d’événements, à la complexité d’une réalité…

Le rouvre et l’opéra

Boîtes d’archives en bois, au pied du mur ouest – sous les anthologies. Grandes revues. J’ouvre page 5 : HALLE Le rideau se lève sur les arbres et le ciel La grande halle va réfléchir les interrogations et les béatitudes   À chaque pulsation nouvelle tu t’accordes au liège et au lin aux heures lisses à…

Shakespeare

Petit rayon de critique littéraire, au-dessus de la bibliothèque du milieu. J’ouvre page 95 : La clarté de la lune, c’est un fait, règne sur mainte comédie de Shakespeare. Telle est même l’emprise exercée sur l’imagination par un nocturne comme celui du Marchand de Venise que l’on a du mal à admettre que les représentations…

L’alphabet du monde

Sous la tapisserie à la droite des poètes, une anthologie de poésie pour les enfants (et les grands), parmi celles pour les grands (et les enfants). J’ouvre page 41 (je jure que c’est le hasard!) : Avec ton grand bâton tu bats celle que j’aime avec ton grand bâton diguedon je crèverai ton ventre rond…

Filigranes – n° 4

Revues de poésie, petits formats au-dessus de la bibliothèque du milieu. Un exemplaire qui semble avoir été chipé à un ami… J’ouvre page 38 : 1 ma chaise de plastique et de toile l’hypermarché me l’a offerte pour quelques sous avec des accoudoirs pour se tourner les pouces ou pour appliquer — alternativement — sur…

Signes – … 31 poètes du pays nantais …

Mur ouest – mais très grand. Se tient donc très à droite, en bout de rang (vous savez, comme l’élève trop grand sur la photo de classe). J’ouvre page 79 : des arguments pas besoin à vrai dire pour jusqu’au bout sur le sable suivre la Loire dans un sens ou dans un autre il…

Rivaginaires n° 20

Revues de poésie, petit format – dans le casier transversal au-dessus de la bibliothèque du milieu. J’ai ouvert page 13 : L’allée de buis L’allée de buis court autour du terrain de remblai. En la suivant on distingue à hauteur d’œil les morsures anciennes des fils d’acier sur les troncs. Les draps blancs séchaient au…

Poésie 1 – Les poètes et le diable

Revues de poésie petit format, au-dessus du milieu de la bibliothèque. J’ouvre page 53 : Jean-Louis Giovannoni. Né en 1950 à Paris. A publié : Garder le Mort (Éditions de l’Athanor, 1975); divers textes dans « Exit », « L’année poétique » (Seghers, 1975 et 1976), « Les cahiers du double », « La vraie jeune poésie » (Éditions la Pibole, 1980); dirige…

Poèmes en prose

Casier en bois sous la planche des poètes grand format du mur ouest. Les grandes revues. J’ouvre page 7 : VISAGES marchant entre les rires, pavés encore humides, voix criant sans doute, on ne les entend pas, pute ou traînée, les enfants rient aussi, fenêtres, drapeaux cruels, un peu de vent caresse les visages, la…

Spécial Michel Lac

Revues de poésie ,  grand format, dans les bacs en bois sous les poètes. J’ouvre page 7 : Café de la Luz & Mostra de Sabre Avertissement Venir dans cet endroit : un café portugais, l’ombre de Fernando et son erreur d’écrire dans l’alcool. Mais quelle écriture… Ici, le français est de mise pour commander…

Cahier du Refuge n° 26

Casier transversal, au-dessus de la bibliothèque du milieu (partie gauche). Petites revues de poésie (petit format, bien sûr) J’ouvre page 11 : MANIFESTATION INÉDITS Cinq noms qui ne disent rien encore ou presque, au lecteur, ou plutôt qui ne disent qu’eux-mêmes. On ne les retrouve que rarement aux sommaires des revues, quant aux livres, ils…

La vie secrète des mares

Petit rayon sciences des choses, bibliothèque de droite, milieu du haut. J’ouvre page 34 : Diverses espèces poussent le paradoxe beaucoup plus loin : elles abandonnent les voies copulatrices normales et pratiquent le coït traumatique. Tel est le cas de la punaise de lit. Outre un appareil copulateur de type normal qui est devenu non…

Cahier du Refuge n° 38 bis

Casier transversal, du dessous, au-dessus de la bibliothèque du milieu : revues de poésie petit format. J’ouvre page 23 : STEPHANE MACOVEI 15 ans, vit à Bucarest. A déjà publié dans les revues Azi et 2000. A lu ses poèmes à l’Université de Bucarest (cénacle de la section philologique) à l’institut culturel hongrois. Joue de…