Silence ombre portée

Boîte à poètes, au pied de l’étagère du milieu, bibliothèque. J’ouvre page 5: pour diviser l’espace ajoute quoi une rigueur de plume suffit l’œil fixe immatérielle pesée de part         et d’autre suture la lecture Silence ombre portée, suivi de Petite suite pour une lecture. Jean-Max Tixier. Revue Encres Vives. Dir. Michel Cosem. N° 132…

La Dénomination

Entre philosophes et sociologues, un numéro de revue, bibliothèque gauche. Page 37: Ainsi s’explique le plaisir de l’énumération. Rousseau, lors même qu’il herborise seul, et alors qu’il s’imagine proscrit « par un accord unanime » du nombre des hommes, communique grâce à la nomenclature linnéenne avec tous les botanistes qui ont vu , nommé, décrit, ces mêmes…

Valère Novarina

Rayon critique, au milieu de la bibliothèque. Page 169, au hasard: Musiques, peintures, textes, tous les langages nous tissent et nous sommes pris dedans, comme dans l’architecture qui nous emporte et dont nous ne sommes jamais spectateurs. Nous ne sommes pas devant une œuvre, « nous sommes du voyage ». Comment dire? Dans l’écoute attentive de la…

Caravanes. Littératures à découvrir

Nouveaux rayons du mur ouest, pas encore encore vraiment placé, un grand volume doux et souple. J’ouvre page 133: NAMOUNAÏ Je crois que je vais quitter mes outardes et aller faire un tour du côté de Pallik, même si je suis seul. Pallik? Le détroit, la porte. Le passage vers un autre lieu. Namounaï m’en…

Les poètes de Poésie pour vivre

Milieu de la bibliothèque, étagère du haut, revues de poésie. Ouvert page 125: De temps en temps elle doit encore en cas de brusque réveil se croire près d’un autre tu le devines bien sûr elle ne t’en dit rien de temps en temps distraite elle doit être au bord de dire merci Hans Karl…

Le cahier du refuge. N° 49

Tout en haut de la bibliothèque – revues de poésie. J’ouvre page 13: Jacques Rebotier Litanie du coup de la foudre je… c’est lui j’en suis sûr c’est lui, c’est lui aussitôt j’ai su à l’instant même où il mon sang a fait son grand tour à l’instant même où je l’ai vu dès que…

… et autres textes brefs

Rayon revues de poésie – bibliothèque, centre, haut. J’ai pris au hasard n° 33 que j’ouvre au hasard page 11: Racine ouvragée transparente de pluie équilibre porte verte de mousse occulte l’envie. Rat si n’est ouvrage est envie. …et autres textes brefs. Texte de Bernard Mayaudon. Revue Soleils et Cendres, N° 33, Avril 1998. Le…

Digraphe. N° 64

Tout en haut au milieu de la bibliothèque, coincées entre la S.F. et la critique littéraire – une rangée de revues de poésie. Celle-ci, posée sur tranche, car trop haute pour son étagère. J’ouvre page 66: L’abîme enlevé Une image me hante depuis que je l’ai vue au détour d’une lecture distraite. J’y ai vu,…

Armand Gatti

Avec des ouvrages de critique littéraire, mais pas linguistiques, dans la bibliothèque. J’ouvre page 65, sur un texte de Gatti: Ce que chantent les arbres de Montreuil – 22 octobre 41 — 22 octobre 2000: Frères (ô combien) de Chateaubriant. L’énorme densité du pulsar associée à sa rotation (des centaines de tours par seconde) provoquent…