Le chevalier, la femme et le prêtre

Rayon histoire, bibliothèque de gauche. J’ouvre page 120 : Revenons au réel. Au moment précis où, pour la défense de l’honneur ancestral, le contrôle de la nuptialité devenait plus rigoureux, on voit jaillir une contestation radicale du mariage. Mais, de même que dans l’hérésie, il importe de distinguer deux niveaux, l’un, savant, sur quoi toute…

Les Châtiments

Bibliothèque du centre, littérature classique, rayon XIXe. Non, ce n’est pas un doublon. La livraison du 17 juin 2017 était d’une autre édition. J’ouvre page 357 : Les insulteurs du vrai, du bien, du grand, du beau, Les avortons, les vers de terre, les pygmées, Les acarus, suceurs du sang des renommées Qui font le…

Écrits publics

Tout frais. Ira rejoindre ses semblables sous la tapisserie, à droite des poètes. J’ouvre page 15 : On ne vous demande pas… On ne vous demande pas si vous l’aimez, ou si vous l’admettez cette peinture. Vous avez simplement à constater un fait : que la peinture est entrée dans un stade « abstrait », « informel », « non…

L’écriture de soi

Rayon philosophie, bibliothèque de gauche, planche des (post)modernes. J’ouvre page 54 : Et c’est ce qui apparaît avec un quatrième dessin (fig. 6) tout à fait mystérieux, puisque non légendé, cette espèce de dièdre horizontal, cet angle , dans l’espace, formé de la rencontre de deux plans. Sans doute, s’agit-il de la présentation tridimensionnelle de…

Très sage Héloïse

Je suis retournée à la cave. Il faut que je le fasse plus souvent, il y a tellement de cartons. J’ouvre page 89 : Par respect pour ton courage, par souci de dignité, et pour ne pas affliger ta sœur, je retins mes larmes quand je te vis t’en aller, un petit matin, au galop…

La raison du plus fou

Sciences humaines, psy. Rayon du haut de la bibliothèque de droite. Un dessin de Cardon. Un beau livre. J’ouvre page 169 : Et la folie. Sa question y semblant spécifiquement posée. Je dis « semblant » parce que je suis, depuis, revenu de cette fausse certitude. Elle demeure pourtant la plus répandue. Mais après tout, être interrogé…

Satan vaut bien une messe

Mansarde, étagère B. Vieux polars. J’ouvre page101 : Lucia se raidit, mais ne répondit rien. — Tout à l’heure, tandis que Patrick Butler était auprès de vous, je me suis entretenu du testament de Mrs Taylor avec le jeune Denham. Vous héritez de ses propriétés : la maison qu’elle habitait, Le Prieuré; celle-ci même, L’abbaye;…

Tristesse de la terre

Romans après Proust, dans la bibliothèque de droite, étagère du dessous rayons du dessus. J’ouvre page 77 : Buffalo Bill avait mis à profit d’une autre manière encore son séjour dans le Nebraska. Avant de retourner en Alsace-Lorraine poursuivre son célèbre show, il avait été en pèlerinage sur les lieux de l’assassinat de Sitting Bull….

Qui a cassé le vase de Soissons ?

Dans un des cartons de la cave. D’où peut-il bien sortir? Sans doute des livres des parents. J’ouvre page 83 : La grande chevalerie Cependant, à force, serfs et châtelains s’ennuyaient. On se lasse de tout, les uns de la famine, les autres de veiller en chemise de nuit pour devenir chevaliers. Soudain, à l’appel…

YÉMEN – Au pays de la reine de Saba

Vitrine du rez-de-chaussée, livres d’art et catalogues d’exposition. J’ouvre page 109 : VILLES ET VILLAGES. Le Grand Barrage était toujours exposé aux catastrophes naturelles telles que les tremblements de terre et les inondations. Quant au déclin du système d’irrigation, il ne fut pas confiné à Marib, mais il atteignit aussi le reste de l’Arabie du…

Somaland

Sciences sociales, bibliothèques de gauche, étagère supérieure, à droite. J’ouvre page 55 : Chez les parents de Yacine G. – frappé par la présence de deux couleurs dominantes, le vert et le blanc, occupant une partie très importante de la pièce, puis réalisant qu’il s’agit des couleurs du Monstros – la cuisine est remplie de…

Le sang de Venise

Les romans policiers, ceux de l’étagère D, dans les combles, près de la trappe qui mène à la soupente. J’ouvre page 94 : Asher se redressa. — C’est une iniquité, Monseigneur. Votre témoin a été confondu et son mensonge rendu patent. Aucun Juif n’a tué d’enfant chrétien. — C’est pourtant notre résolution et elle est…

À la recherche du temps perdu – II

Pléiades, au rez-de-chaussée. Dans la vitrine. J’ouvre page 713 : Le côté de Guermantes, II,ii Les gens qui détestaient  ces « horreurs » s’étonnaient qu’Elstir admirât Chardin, Perronneau, tant de peintres qu’eux, les gens du monde, aimaient. Ils ne se rendaient pas compte qu’Elstir avait pour son compte fait devant le réel (avec l’indice particulier de son…

Fuki-no-tô

Romans après Proust,  ceux qui sont traduits. J’ouvre page 112 : C’est mon tour. Je la laisse s’asseoir sur le tabouret bas. Debout derrière elle, j’arrose ses épaules. Les tresses relevées, sa nuque blanche apparaît.Là, je remarque un petit grain de beauté noir que je n’avais pas aperçu tout à l’heure. Je caresse ce point…

Les révolutions industrielles

Depuis 22 ans dans un carton destiné à la benne, sous l’escalier de la cave, ce tome d’une longue série intitulée L’Humanité en marche » a fait preuve de résistance. Finalement, la cave n’est pas si humide… J’ouvre page 180 : L’OMBRE DE L’ARGENT Maller alluma le lustre, fit étaler la housse de voiture sur la…

Vendred i noir

Dans le plus bas des deux casiers transversaux, avec les petites (en taille) revues de poésie. Toute petite, celle-ci (15×10,5cm) Je ne l’ouvre pas : MÉFAITS DE SOCIÉTÉ Monsieur le fonctionnaire de la République porte pancarte Virez le bouffon dit la pancarte imitant la langue râpeuse de lieuban Le ministre nous méprise dit le fonctionnaire…