La Bibliothèque de Poésie – 20e/21e siècle

Sous les poètes qui sont rangés sous la tapisserie sur le mur ouest, en bas à droite. J’ouvre page 184 : Une haute tour de larmes je vois une haute tour de larmes Au pied de la tour nagent méduses et couteaux ailes de froid En haut de la tour veille une sentinelle pin de…

400 recettes pour 100 convives

Donc, dans l’un des cartons resurgis dans la mansarde (grâce aux mites) ce livre qui date des années 70/80 – mais qui ne porte ni date de copyright, ni date d’impression. J’ouvre page 75 : PORC Porc braisé aux choux (cuisson 3h.) 12 kg de porc (échine) 25 kg de choux. 10 kg de pommes…

Quatrième round

J’ai commencé cette litanie de titres, de couvertures et d’extraits au hasard, il y a trois ans, presque exactement. Le 22 mai 2017. Ce matin, j’ai publié le mille cent sixième livre. La veille, j’avais découvert, de nouveau, des mites dans la mansarde. Merci, Olaf Je suis montée, armée d’un aspirateur et d’une bombe insecticide….

Les souliers bruns du quai Voltaire

Polars, la-haut. Étagère E. J’ouvre page 143 : Malaisé d’ajouter à l’encre violette Pour Micheline Ballu et de convertir en 8 le dernier chiffre de 1897 sur les étiquettes parant déjà les pots scellés d’une ficelle rouge. Elle en louchait. Quand elle eut terminé, fière de l’absence de ratures, elle emballa chaque pot d’un papier…

Ptah Hotep – tome 2

Casier transversal au-dessus de la bibliothèque de gauche. S.F. et fantasy. J’ouvre page 105 : Je te le dirai tout de suite, mon Seigneur, mon divin Frère, que tous les ermites nous traitèrent de la sorte et non point comme des gens qui fussent venus du dehors, mais comme si nous étions nés dans l’ermitage,…

L’utopie

Avec les philosophes du troisième rayon, dans la bibliothèque de gauche – mais c’est le dernier sur la droite. J’ouvre page 97 : A quoi l’autre répondit : — Mais nous avons un intérêt primordial à tenir cette espèce au chaud. Qu’une guerre vienne à éclater, c’est dans ces gens là que résident la force…

Kara-Bougaz

Romans traduits en français, bibliothèque de droite, dernier rayon en bas. J’ouvre page 59 : Toute la soirée, pour tromper la soif, Chatski suça de petits galets froids. En titubant, il errait dans l’île à la recherche de branches sèches et de débris de planches rejetés par les flots. La mer était déserte. Il savait…

Œuvres complètes

En rang de Pléiades, au rez-de-chaussée. J’ouvre page 481 : * N’émonde pas la flamme, n’écourte pas la braise en son printemps. Les migrations, par les nuits froides, ne s’arrêteraient pas à ta vue. Nous éprouvons les insomnies du Niagara et cherchons des terres émues, des terres propres à émouvoir une nature à nouveau enragée….

Uccello, Piero della Francesca…

Étagère du mur de l’escalier, livres sur l’art. J’ouvre ici (la brochure n’est pas paginée) : …l’image était pourtant un théorème par son rythme massif et son harmonie sombre et douce… 3  PAOLO UCCELLO Monument équestre de Sir John Hawkwood, dit l’ « Acuto », 1436. Florence, Santa Maria del Fiore. La République de Florence voulait honorer…

La mise à mort

J’ai pris l’escabeau pour atteindre un des volumes rangés en haut du mur ouest, presque sous le plafond. J’ouvre page 127 : Fougère ou le miroir tournant … Tout cela, c’est encore une façon ou une autre qu’a de tourner le miroir : et tous les héros de roman sont comme les midinettes qui épinglent…

Roseanna

Romans policiers de la mansarde. Étagère C. Une ancienne et excellente série. J’ouvre page 91 : — Allons, allons, grommela Melander. Martin Beck feuilleta les papiers et bredouilla quelque chose d’inintelligible. En dix jours, on était parvenu à localiser les deux tiers des passagers du Diana. D’une façon ou d’une autre, on avait pris contact…

Mort en fraude

Une caisse très mélangée, à la cave. J’ignore tout de ce livre. Je ne sais ni ce qu’il est, ni d’où il me vient. J’ouvre page 101 : Anh paraissait inquiète. Horcier ironisa :  » C’est le moment de partir… Le coin devient de moins en moins habitable. » Anh ne répondit pas. Horcier jeta une…

Le voyage de Monsieur Perrichon

Les petits classiques, de toutes générations, sont rangés dans le casier transversal au-dessus de la bibliothèque de gauche. J’ouvre page 79 : PERRICHON.— Un tableau ! il veut me mettre dans un tableau ! DANIEL.— Je me suis déjà adressé à un de nos peintres les plus illustres… un de ceux qui travaillent pour la…

La chambre claire

Linguistique et autres pensées sur les signes, bibliothèque de gauche, vers le milieu. J’ouvre page 61 : Le masque est pourtant la région difficile de la Photographie. La société, semble-t-il, se méfie du sens pur : elle veut du sens, mais elle veut en même temps que ce sens soit entouré d’un bruit (comme on…

Corrida aux Champs-Elysées

Polars d’avant, dans les combles, étagère B. J’ouvre page 48 : Je descendis avec le commissaire. Dans le vestibule, outre les représentants de la loi et Marc Covet, six personnes se tenaient, assez ahuries. D’abord, trois types en smoking. Nous apprîmes rapidement qu’ils se nommaient respectivement : Sammy Bochra, producteur de Le pain jeté aux…

Les étymologies surprises

Au-dessus de la bibliothèque du milieu, le petit bloc de dictionnaires spéciaux. J’ouvre page 127 : Dévaster – Gâter racine indo-européenne *was- : idée de vide En latin, l’adjectif vastus était issu de cette racine. Il signifiait « désert » ou « ravagé, désolé ». Il voulait dire aussi « immense », l’idée d’immensité étant aisément associée à celle de désert….