L’homme sans qualités

En hommage à Philippe Jacottet, qui vient de s’éclipser, j’épingle sa traduction de Musil : ______________________________________ Au tapis, parce qu’il a été relu il n’y a pas longtemps. Rencontré pour la première fois dans une édition en au moins 11 volumes, dans une bibliothèque municipale du XXe arrondissement de Paris. Il y a longtemps. J’ouvre…

La tulipe noire

Cave, caisse de livres de d’enfant. Sans doute mon fonds personnel, avec une liste de lecture notée au crayon sur la page de garde : Les chevaliers de la table ronde, La dame du Lac, Le dernier des Mohicans… J’ouvre page 94 : J’en reviens donc à ce que je pensais, d’autant mieux qu’hier, au…

L’amour aux temps du choléra

Romans traduits en français, bibliothèque de droite, rayons du bas. J’ouvre page 171 : Elle était donc revenue. Elle rentrait et n’avait nulle raison de regretter le tournant qu’elle avait donné à sa vie. Au contraire, elle en eut de moins en moins surtout après avoir survécu aux traverses des premières années. C’était chez elle…

Sade, Fourier, Loyola

Bibliothèque de gauche, rayon critique et linguistique, vers le milieu. J’ouvre page 94 : Le méta-livre Le méta-livre est le livre qui parle du livre. Fourier passe son temps à parler de son livre de sorte que l’œuvre de Fourier que nous lisons, mêlant indissolublement les deux discours, forme finalement un livre autonyme, dans lequel…

Marple, Poirot, Pyne et les autres

Vous devinez que je suis dans les combles. J’ai pioché dans les classiques. J’ouvre page 49 : Mr Parker consulta alors sa montre et, s’apercevant qu’en dépit de ses diverses pérégrinations il n’était que dix heures moins le quart, gagna la terrasse baignant dans la lumière du matin et commanda, pour la seconde fois de…

Caravanes

Sous les poètes du mur ouest, grande revue. J’ouvre page 103 : C’est un archéologue du BLM qui m’avait indiqué, avec une réticence compréhensible, où je trouverais cette gravure rupestre. J’avais déplié sur mon bureau ma carte de l’Automobile Club représentant l’Imperial County, dans le Sud californien, sur laquelle il avait tracé la route à…

Iliade

Au-dessus de la vitrine du rez-de-chaussée, un joli volume emboîté dans son coffret. Le frère de celui du 28 octobre 2018. J’ouvre page 101 : « Hector, tu as magnifique apparence, mais tu es beaucoup moins apte, je le vois, à la bataille. Vraiment ta noble gloire ne repose sur rien, si tu n’es qu’un fuyard….

Notes sur Picasso

De nouveau dans la cave – et je ne sais d’où vient celui-ci, que je n’avais jamais vu. J’ouvre page 17 : IV On a l’air de se moquer, mais au fond on est furieux contre Picasso, qu’il ait donné son adhésion au parti communiste. Ceux qui voient dans l’art « un joyau à usage domestique »…

Magdalaine la Bâtarde

De la cave au grenier, d’un genre à l’autre. J’ouvre page 111 : — Il est certain qu’il a été tué ici, sous le porche, et quelques heures avant prime, selon moi, déclara le chevalier. Permettez-moi de réexaminer le corps.Il entra et retraversa le chœur à vive allure. Frère Godwine resta en arrière, mais Magdalaine…

La conquête de l’avenir

Cave, et fine odeur de salpêtre et de champignon. Et le hasard malin, toujours… J’ouvre page 13 : L’homme de science doit-il réellement supporter toutes ces humiliations ? Le temps est-il passé ou sa liberté intérieure et l’indépendance de de sa pensée et de ses recherches pouvaient éclairer et enrichir la vie des hommes ?…

L’épopée

Petites (en taille) revues de poésie, casier transversal au-dessus de la bibliothèque du milieu. J’ouvre page 23 : Solstice de décembre J’ai quitté ma maison où je songeais en certitude A lui et je suis allé dehors qui m’a reçu avec un coup glacial et j’ai eu envie d’être en place dans le monde ;…

Poétique musicale

Petit placard à musique, au rez-de-chaussée. J’ouvre page 51 : Ces temps ont fait place à un nouvel âge, qui veut tout uniformiser dans l’ordre de la matière, cependant qu’il tend à briser tout universalisme dans l’ordre de l’esprit au bénéfice d’un individualisme anarchique. C’est ainsi que d’universels, les foyers de culture se sont faits…

Retour des étoiles

Casier transversal au-dessus du dessus de la bibliothèque du milieu. J’ouvre page 89 : — Monsieur Bregg, n’est-ce pas ?— Oui.— Vous avez un hôte dans votre chambre.— Un hôte ?Je pensai immédiatement à Naïs. Je finis de boire le liquide noir et mousseux, et me levai, sentant dans mon dos des regards qui me…

Confrontations

Au-dessus de la bibliothèque du milieu, trois petits livres, dont celui-ci : J’ouvre page 41 : Dans Histoires de brigands (Éditions Le Passeur 2002), Louis Guilloux affirme n’avoir rassemblé que des « choses vues ou entendues par moi, qui les ai transcrites ». C’est cette oralité affirmée qui s’exprime dans les remarquables traductions en gallo que nous…

Histoire de France

Ne pas oublier les œuvres en plusieurs volumes à la cave. J’ouvre page 117 : Pour la comprendre, il faut se rappeler qu’elle naquit de la discorde même. Orléans, marié malgré lui, l’eut d’une femme où il voyait son tyran, son espion. La petite entendit Madame, sa grand-mère, parler outrageusement de la bâtarde. Elle fut…

Œuvres historiques

Vitrine du rez-de-chaussée, pléiades, XVIIIe J’ouvre page 477 : LA RUSSIE SOUS PIERRE LE GRAND Cette considération universelle qu’il s’était donnée par sa victoire, il l’augmentait en ne perdant pas un moment pour en profiter. Elbing d’abord est assiégée; c’est une ville hanséatique de la Prusse royale, en Pologne; les Suédois y avaient encore une…

La femme qui épousa un lion

Avec les romans policiers, 10/18, étagère E mais ce n’est pas du tout un polar. J’ouvre page 81 : Lièvre joue un (nouveau) tour à lion Une femme qui avait l’habitude de couper de l’herbe pour en faire du chaume arriva un jour dans une prairie où il en poussait en quantité. Il avait beaucoup…