Modestes propositions aux grévistes

Livres politiques, bibliothèque de droite, étagère supérieure, à gauche du second rayon. J’ouvre page 96 : Le vivant prime la marchandise. Le droit humain l’emporte sur les droits du commerce. Telle est la réalité qui doit prévaloir contre les intérêts économiques. Il est temps de redéfinir les secteurs prioritaires, non en fonction des intérêts de…

Amours singulières

Bibliothèque de droite, vers le bas – romans traduits en français. J’ouvre page 145 :  » À présent, s’il vous plaît, dit Mme Tower avec un reniflement scandalisé, madame ne connaît plus que les petits pantalons de soie. À son âge, comment n’attrape-t-elle pas la mort ? » Gilbert et la Française montrèrent à Jane la…

L’œil de Dieu

Rayon 10/18, étagère F, romans policiers au grenier. J’ouvre page 117 : Kathryn raya cette dernière question d’un coup de plume pour revenir aux précédentes et y réfléchir. Thomasina apporta une cruche de bière avec une assiette de pain et de fromage. Sa maîtresse la remercia, puis mangea et but la tête ailleurs. Elle laissait…

Initiation à la langue et à la culture latines

À la cave, en vrac. Légère odeur de champignon… J’ouvre page 70 : Chapitre XVI DE ASIAE REGIBUS ET LIBERIS POPULIS 1. Barbaris semper reges praeerant. 2. Regum potestas  maxima erat. 3. Ita Asiae populi in servitute erant. 4. Pacem non amabant , sed multa et saeva bella inter civitates erant. 5. Milites — pedites et…

Champignons de France. Tome 1

Rez-de-chaussée – sous les livres de cuisine, ça va de soi. J’ouvre page 39 : Un cas particulièrement intéressant est celui de certaines Agaricacées à basides bisporiques, par exemple le Mycena étudié par Kühner. Tous les articles sont uninucléés, aussi bien ceux du carpophore que la spore elle-même et ceux du mycélium issu de sa germination….

Les Mille

Ce matin, la brique de Stephen Jay Gould, c’était le millième livre. Et malgré cela, il en reste. je n’en vois pas le bout. Ce moment de la fin d’après-midi où il me faut monter, ou descendre, tourner une fois ou deux sur moi-même, fondre sur un rayon, saisir un livre – puis vérifier s’il…

La structure de la théorie de l’évolution

Petit rayon sciences, entre Aragon (en dessous) et les Anciens (au-dessus) – à droite des essais politiques. Bibliothèque de droite, bien sûr. J’ouvre page 1308 : (Équilibre ponctué et confirmation de la théorie macroévolutionniste) L’affinement de la compréhension du phénomène étudié, obtenu grâce à un échantillonnage plus fin, soulève une importante question méthodologique : le…

Pélagie et le bouledogue blanc

Dans la mansarde aux polars, un rrrusse. J’ouvre page 162 : — Et vous, Donate Abramovitch, pourquoi vous me regardez avec cet air lugubre ? Vous me désapprouvez ? À moins que vous n’ayez de la peine pour les petits cabots ? Mais dites-moi, est-ce vrai ce qu’on dit, que votre femme pesant ses deux…

Nini Patte-en-l’air

Cave, dans le carton d’où sont sortis les récits animaliers, il y a quelque temps. C’est n’importe quoi. J’ouvre page 116 : —  Le 9 août, dis-je, est donc le jour anniversaire de votre forgeron? — Oui… et cette année là ça a été aussi ma fête ! — À Vannes ? — Non !…

Phedon

Les anciens, dans l’étagère supérieure de la bibliothèque de droite (le prix sur la couverture est en francs. Enfin, en nouveaux francs…) J’ouvre page 60 (il y a deux pages 60 : une à gauche, une à droite) : Socrate poète Cébès interrompit : « Par Zeus ! je te sais gré, Socrate, de m’en avoir…

L’œuvre poétique. Tome V.

Mur de l’escalier. J’aime ce gris et ce rouge, et plus je remonte vers l’enfance, plus je les aime. Pourquoi ? J’ouvre page 181 : Et il n’y a pas à dire qu’alors mes poèmes sont considérés comme étrangers désormais au surréalisme, puisque nous allons arriver au jour où l’inculpation dont je suis, ils sont,…

Comédies et proverbes, tome 1

Littérature  classique – les romantiques, au milieu de la bibliothèque du milieu. J’ouvre page 175 : LORENZACCIO Acte IV, scène première Au palais du Duc. Entrent le Duc et Lorenzaccio. Le Duc J’aurais voulu être là ; il devait y avoir plus d’une face en colère. Mais je ne conçois pas qui a pu empoisonner…

Tendres cousines

Cave. Incursion dans la caisse des bouquins licencieux. Enfin, pour celui-ci, c’est beaucoup dire… J’ouvre page 165 : — Laissez, monsieur Julien ! J’aurais pu le faire ! — Mais non ! C’est bien trop lourd pour vous, répliquait Julien en serrant les dents. Un peu plus loi, madame Lacroix essayait de fendre des  bûches…

aden arabie

Philosophies, rayon du milieu de la bibliothèque de droite. J’ouvre page 93 : Au bout d’un mois de mer, de coups de vent, de haltes, de secrets chuchotés sous les vents, je commence à comprendre des parties de ce voyage. Qu’est-ce qui lui arrive ? C’est une fusion de ses légendes, avec ce peu d’eau…

La conspiration des miroirs

Polars, là-haut, étagère F. J’ouvre page 97 : « Bonsoir, messire Alighieri, s’écria Franceschino Colonna en ôtant son bonnet avec ostentation. Et vous, rendez hommage au prieur de Florence ! » lança-t-il à ses trois compagnons. Ceux-ci baissèrent la tête et marmonnèrent quelques mots. « Qu’est-ce qui vous amène ici, Colonna ? La route de Rome est loin…

Napoléon

Histoire, bibliothèque de gauche. Un joli livre en bon état, bien qu’il semble avoir été souvent lu. J’ouvre page 5 (pourquoi pas par hasard au début ?) : Introduction L’homme, dont je dois écrire la vie et expliquer le caractère, constitue un des plus étonnant phénomènes de l’histoire universelle et il n’est pas surprenant qu’à…