Chou de Milan & œuf

Rez-de-chaussée, étagères des recettes. J’ouvre page 76 : pour 2 personnes 200 g de quinoa rouge et blanc cuit (100 g cru) 120 g de courge butternut rôtie, coupée en dés 150 g de chou de Milan sauté 2 œufs pochés Pickle d’oignons rouges (cf une autre page du livre) Sauce à la moutarde (cf…

Le temps n’a pas d’odeur

Allez, encore un petit verre de Science-Fiction, sur la plus haute planche de la bibliothèque. J’ouvre page 113 : — Vous allez mieux, dit l’homme. Qu’allez-vous faire ? La question prit Jorgenssen au dépourvu. La voix de l’homme était grave, posée sans contrainte. — Je ne sais pas, balbutia Jorgenssen. Je pensais vivre dans cette…

Tom Sawyer détective

Le carton de livres de gosse, dans la cave, tout au fond à droite. J’ouvre page 39 : L’arrivée à la ferme Nous suivimes donc nos deux compères jusqu’à la cabane où, autrefois, Jim prisonnier avait été délivré par nous. Les premiers, les chiens nous accueillirent et nous firent grande fête. La maison était éclairée…

2001, l’odyssée de l’espace

S.F., là-haut sur le dessus des bibliothèques, dans le casier transversal supérieur. J’ouvre page 78 : La base de Clavius Clavius, avec ses 150 milles de diamètre, est le second par ordre de grandeur des cratères de la face visible de la Lune. Il est situé au centre des Hilghlands lunaires du sud. Sa formation…

Je rêve que je vis ?

Rayons Histoire, bas de la bibliothèque de gauche. Un témoignage. Terrifiant. J’ouvre page 21 : La Maman s’est ensuite cachée avec nous pendant des semaines dans ces tas de feuilles dans le Kongresspark. Ils avaient à peu près la hauteur de cette pièce et la même largeur. Il y avait de la place pour tous…

Rivaginaires n° 20

Revues de poésie, petit format – dans le casier transversal au-dessus de la bibliothèque du milieu. J’ai ouvert page 13 : L’allée de buis L’allée de buis court autour du terrain de remblai. En la suivant on distingue à hauteur d’œil les morsures anciennes des fils d’acier sur les troncs. Les draps blancs séchaient au…

Marcellin Caillou

Mansarde, le rayon des bandes dessinées (étagère A). Le livre qu’il faut emporter sur l’île déserte pour avoir toujours un copain. J’ouvre pages 54/55 : MAIS (ces lettres sont un peu noires, car ce qui va suivre est un peu triste)   Un jour que Marcellin revenait de chez ses grands parents où il avait…

Chasse au loup

Rayonnages des romans policiers 10/18, dans la mansarde, étagère E. J’ouvre page 87 : — Tu as grandi… balbutia-t-elle platement. Relmyer était tout aussi ému. Mille phrases leur venaient à l’esprit, mais ils ne parvenaient pas à en prononcer une. Leur bonheur, évident à voir et inexprimable, se mêlait à leur tristesse. Car leur réunion…

Chantiers

Romans après Proust, le rayon du milieu. Roman, roman, ce n’est pas sûr. J’ouvre page 33 : Ce corps nu et mort nous accompagne, m’accompagne ; il est là, il est familier, et c’est le premier corps d’homme nu, ou presque nu, le presque est d’importance, qui est donné à voir, à contempler, à honorer…

La Forteresse vide

Psychanalyse et consorts. Étagère du haut de la bibliothèque de gauche J’ouvre page 135 : La seule activité à laquelle Laurie se livrait spontanément était une activité destructrice. Elle arrachait les boutons de ses vêtements, déchirait ses draps, arrachait le papier des murs. Si elle réussissait à se procurer un bout de ruban, elle l’effilochait…

Poésie 1 – Les poètes et le diable

Revues de poésie petit format, au-dessus du milieu de la bibliothèque. J’ouvre page 53 : Jean-Louis Giovannoni. Né en 1950 à Paris. A publié : Garder le Mort (Éditions de l’Athanor, 1975); divers textes dans « Exit », « L’année poétique » (Seghers, 1975 et 1976), « Les cahiers du double », « La vraie jeune poésie » (Éditions la Pibole, 1980); dirige…

Le Baron aux abois

Combles des polars, étagère C. J’ouvre page 78 : 8 Josh Larraby s’en revenait tout guilleret de Covent Garden. La représentation des « Noces de Figaro » – opéra que Larraby voyait pour la enième fois – avait été une bonne surprise, grâce à de merveilleux chanteurs autrichiens. De Covent Garden au domicile de Josh, le trajet…

Matisse

Contre le mur de l’escalier, les peintres et leurs techniques, et quelques critiques d’art. J’ouvre page 20 : Depuis la Renaissance, toute la peinture figurative occidentale a conjoint, dans son système de l’illusion, deux ressemblances en une, la composition servant à inscrire la ressemblance du sujet dans la ressemblance de l’espace. La perspective avait pour…

Tragédies II

Littérature classique, bibliothèque du milieu, rayon du haut. J’ai ouvert – c’est stupide – page 397 : LE ROI LEAR PERSONNAGES LEAR, roi de Grande-Bretagne GONERIL, fille aînée de Lear Le duc d’ALBANY, son mari RÉGANE, seconde fille de Lear Le duc de CORNOUAILLES, son mari CORDÉLIE, fille cadette de Lear Le roi de FRANCE,…

La beauté du monde

Romans après Proust, bibliothèque de droite. Un gros poche bien ventru. J’ouvre page 183 : Il était magnifique, le buste droit, l’œil lançant des éclairs, général à la veille de la mère des batailles. Pas étonnant si Osborn mobilisait pour lui tous les moyens du Muséum ! C’était une chance unique de voir confirmer sa…